Vous allez être redirigé(e) vers Aerocontact

Recherchez parmi les 174 offres de stage ingénieur aéronautique

STAGE - MÉCANIQUE DE FLUIDES - INGÉNIEUR SPÉCIALISÉ EN MÉCANIQUE DES FLUIDES. H/F

Offre de stage publiée il y a 15 jours
  • Entreprise Safran Aerotechnics
  • Localisation Plaisir, Ile-de-France, France
  • Fonction STAGE - MÉCANIQUE DE FLUIDES - INGÉNIEUR SPÉCIALISÉ EN MÉCANIQUE DES FLUIDES.
  • Type de contrat Stage
  • Date de publication 13-01-2022

Description du poste


Identifié comme risque majeur dès le début de l'aéronautique, le givrage reste à ce jour la première cause d'accident hors facteurs humains.

Le givrage résulte de la captation et de la congélation plus ou moins rapide de gouttelettes d'eau surfondues présentes dans certains nuages traversés par les aéronefs. L'accumulation de glace est très dangereuse pour le vol puisque elle peut provoquer des modifications très importantes des caractéristiques aérodynamiques des voilures at aussi des extinctions des moteurs à cause de l'ingestion de glace.


Depuis des années le Service R&T (Research and Technology) de la division Fluid and Fuel Systems de Safran AEROSYSTEMS est engagé dans le développement de nouveaux systèmes de protection contre le givre en se focalisant principalement sur une technologie de type électrothermique (ETIPS). Le principe de ces systèmes est de placer des résistances électriques dans les zones de l'avion que l'on souhaite protéger contre le givre.


Objectif du stage sera d'exploiter et de valider, en utilisant à la fois des cas de test de la littérature et des essais en soufflerie réalisés par le service R&T, un outil numérique 2D qui permet de modéliser l'accrétion de givre sur un profil d'aile et ensuite de faire un design préliminaire d'un système de protection ETIPS.


L'outil en question est IGLOO2D, un outil développé par l'ONERA et écrit en Fortran, qui se compose de plusieurs solveurs qui s'exécutent de façon chaînée:

- Un solveur d'aérodynamique externe qui permet de calculer les grandeurs aérodynamiques de la phase gazeuse (l'air) ;

- Un solveur de trajectographie qui fait évoluer les grandeurs relatives à la phase liquide (les gouttelettes d'eau surfondues) ;

- Un solveur de couche limite qui permet de modéliser les échanges thermiques et massiques entre la paroi du profil et l'écoulement externe ;

- Un solveur d'accrétion qui permet de calculer la forme du dépôt de givre sur le profil ;

- Un solveur modélisant le système de protection couplé toujours à celui d'accrétion de givre.


Chaque solveur devra être analysé afin de trouver le paramétrage qui permet de mieux modéliser les systèmes ETIPS développés et testés en soufflerie par le service R&T.

Profil recherché


Identifié comme risque majeur dès le début de l'aéronautique, le givrage reste à ce jour la première cause d'accident hors facteurs humains.

Le givrage résulte de la captation et de la congélation plus ou moins rapide de gouttelettes d'eau surfondues présentes dans certains nuages traversés par les aéronefs. L'accumulation de glace est très dangereuse pour le vol puisque elle peut provoquer des modifications très importantes des caractéristiques aérodynamiques des voilures at aussi des extinctions des moteurs à cause de l'ingestion de glace.


Depuis des années le Service R&T (Research and Technology) de la division Fluid and Fuel Systems de Safran AEROSYSTEMS est engagé dans le développement de nouveaux systèmes de protection contre le givre en se focalisant principalement sur une technologie de type électrothermique (ETIPS). Le principe de ces systèmes est de placer des résistances électriques dans les zones de l'avion que l'on souhaite protéger contre le givre.


Objectif du stage sera d'exploiter et de valider, en utilisant à la fois des cas de test de la littérature et des essais en soufflerie réalisés par le service R&T, un outil numérique 2D qui permet de modéliser l'accrétion de givre sur un profil d'aile et ensuite de faire un design préliminaire d'un système de protection ETIPS.


L'outil en question est IGLOO2D, un outil développé par l'ONERA et écrit en Fortran, qui se compose de plusieurs solveurs qui s'exécutent de façon chaînée:

- Un solveur d'aérodynamique externe qui permet de calculer les grandeurs aérodynamiques de la phase gazeuse (l'air) ;

- Un solveur de trajectographie qui fait évoluer les grandeurs relatives à la phase liquide (les gouttelettes d'eau surfondues) ;

- Un solveur de couche limite qui permet de modéliser les échanges thermiques et massiques entre la paroi du profil et l'écoulement externe ;

- Un solveur d'accrétion qui permet de calculer la forme du dépôt de givre sur le profil ;

- Un solveur modélisant le système de protection couplé toujours à celui d'accrétion de givre.


Chaque solveur devra être analysé afin de trouver le paramétrage qui permet de mieux modéliser les systèmes ETIPS développés et testés en soufflerie par le service R&T.

  • Date de début nc.
  • Durée nc.
  • Expérience requise Débutant / Jeune diplomé
  • Salaire nc.
  • Référence 2021-99110
  • Secteur d'activité Industrialisation, Production
© ingenieur-aéro est le site d'emploi du Groupe AEROCONTACT dédié aux ingenieurs aéronautique.
Aerocontact est depuis 2003 le leader des sites emploi spécialisés dans le secteur de l'Aéronautique, du Spatial et de la Défense.
Il est également un portail d'actualité couvrant l'intégralité du secteur et en particulier le secteur RH.